Se connecter
Action labex IPS

USDLC

Etude de l’origine de l’usure des DLC en milieu lubrifié

Le projet

Ce projet s’inscrit dans la suite d’une première étude qui a permis de mettre en évidence des différences de comportement en usure de revêtements de DLC dans des huiles de base. Il ressort que la vitesse d’usure n’est pas en relation avec les caractéristiques mécaniques des DLC (la dureté), ce qui permet d’exclure une usure par abrasion et d’orienter les recherches vers un mécanisme de type chimique ou adhésif. Les couches de type DLC sont utilisées afin de réduire le frottement, en particulier dans les moteurs automobile. Leur intérêt est largement admis pour ce qui concerne la réduction du frottement. Toutefois, ces revêtements en conditions réelles de fonctionnement, peuvent parfois présenter une usure douce prononcée, qui limite leur effet dans le temps. Afin d’améliorer la durabilité des couches en fonctionnement, il convient d’identifier le mécanisme d’usure et, connaissant ce mécanisme, il devient envisageable d’y apporter une solution adaptée.

Objectifs et enjeux

Réservé aux abonnés.

Phases du projet

Réservé aux abonnés.

Principaux délivrables

Réservé aux abonnés.
Partenaires R&D, CTI :
Manutech-siseLTDS - Écully
Partenaires PME, TPE, ETI :
IREISScience et surface
Mots clés du projet :DLCusuremilieu-lubrifié
Budget
Aide
LABEX MANUTECH-SISE 2014-2016
Pôle chef de fileViaMéca

Porteur
du projet

LabEX MANUTECH-SISE

Coordonnées du contact

Marché(s) cible associé(s)
Sous-ensembles de transmission automotive
Sous-ensembles de transmission automotive
Localisation des partenaires du projet
Fiche complète réservée aux abonnés Connectez-vous OU Contactez-nous