Se connecter

ViaMéca

Image: 

ASTORIX 1

Solar thermal receivers used today in concentrated solar power (CSP) plants show very high thermal losses when the working temperature is above 500°C. Although cylindrical receivers using a vacuum insulation are showing potential usage up to 550°C, in the case of CSP technologies targeting higher temperatures like Fresnel and central towers, the receivers are not vacuum sealed.

ARCAM

Les nouvelles générations de pièces de structure aéronautique en acier sont conçues avec des aciers martensitiques hautes caractéristiques résistant à la corrosion dans le but de s'affranchir de systèmes de protection complexes. Cependant si ces aciers répondent aux attentes en termes de propriétés mécaniques, ils restent perfectibles concernant leur comportement dans certains environnements corrosifs.

AHTOLAND

Le projet qui associe travaux de R&D et d’industrialisation vise à mettre très rapidement sur le marché une offre logicielle fondée sur des méthodes puissantes de tolérancement probabiliste et une offre de services associés. L’innovation principale est le développement au cours du projet de nouvelles méthodes qui viendront lever des verrous technologiques importants pour l’analyse de tolérances en contexte industriel de la prise en compte des défauts de forme, de la prise en compte de la déformabilité des pièces et de l’analyse de sensibilité. Le logiciel développé sera mis sur le marché

NEPAL

Dans le secteur aéronautique, les traitements de protection des alliages d'aluminium mettent en œuvre des substances à base de chrome hexavalent, qui sont aujourd'hui soumises à autorisation par la directive européenne REACH. Une potentielle interdiction d'utilisation de ces substances est à ce jour programmée pour septembre 2017. Il devient donc urgent de qualifier pour le domaine aéronautique une alternative à ces procédés utilisés depuis plusieurs décennies.

AFFINID

Les contraintes « qualité » dans l’industrie fromagère sont importantes. Parmi les étapes de production, l’affinage et la traçabilité des produits jouent un rôle clé sur la qualité des produits finis et sur la productivité des industriels. Malgré l’aspect stratégique de ces deux actions, les pratiques et équipements associés à ces étapes restent largement sous-optimisés.

OPTI-CHAUX 2

La France produit 1,1 Mt de matières sèches de boues résiduaires dont 60% sont valorisés en agriculture après chaulage. Le mélange avec la chaux est souvent grossier et insuffisamment stable : les surdosages sont fréquents et génèrent une augmentation des coûts.

HELEVA

Le programme ANR PAN-H CELEVA a validé le concept d’électrolyse utilisant les membranes à conduction protonique, en produisant de l’hydrogène pendant une centaine d’heures à 20 bars sous des conditions électrochimiques intéressantes. Fort de ce résultat encourageant, le consortium propose d’optimiser l’électrolyseur et ses composantes pour définir une unité pilote.

FURNACE 2

Le projet FURNACE 2 consiste à mettre en œuvre le procédé de frittage micro-ondes sur des matériaux oxydes de références, afin d’améliorer son contrôle et de mieux comprendre ses spécificités.

FAMOµS

La course à la miniaturisation des systèmes constitue un enjeu technologique, industriel et commercial indéniable. La fabrication de pièces complexes ayant des volumes de l’ordre du mm3 est particulièrement importante dans des secteurs tels que l’horlogerie, le matériel médical de chirurgie non invasive, les micro-dispositifs de commande ou d’analyse, les micro-réacteurs chimiques, etc.

FADIPERF

La chaîne numérique et les procédés de fabrication additive ouvrent des horizons nouveaux pour la fabrication de dispositifs médicaux (implants, ancillaires, orthèses...) : personnalisation, fonctionnalisation de surface qui améliorent l’efficacité du dispositif et/ou réduisent les coûts de fabrication et d’intervention. Ces nouvelles possibilités sont liées aux technologies de fabrication additive (fusion laser métal/polymère, fusion faisceau d’électrons...). Ce projet vise à mettre en place le socle de connaissances nécessaires des nouveaux procédés de fabrication additive fusion laser et