Se connecter

MATERALIA

Image: 

AHTOLAND

Le projet qui associe travaux de R&D et d’industrialisation vise à mettre très rapidement sur le marché une offre logicielle fondée sur des méthodes puissantes de tolérancement probabiliste et une offre de services associés. L’innovation principale est le développement au cours du projet de nouvelles méthodes qui viendront lever des verrous technologiques importants pour l’analyse de tolérances en contexte industriel de la prise en compte des défauts de forme, de la prise en compte de la déformabilité des pièces et de l’analyse de sensibilité. Le logiciel développé sera mis sur le marché

PRINCIPIA

Le projet PRINCIPIA vise à apporter une contribution majeure à la définition de procédés innovants d’élaboration et de coulée de plaques destinées à la production de demi-produits corroyés épais (principalement laminés) en alliages d’aluminium à hautes performances (familles 7XXX et 2XXX, notamment nouveaux alliages AlCuLi) pour structures d’avions civils des futures générations : - par la compréhension des facteurs influençant la minimisation des porosités et inclusions dans les produits de coulée semi-continue pour le laminage et la forge, - par la modélisation multi-physique et multi-éche

DEFISURF 2

A l’heure actuelle, la phase de conception de la gamme de mise en forme, et celle de dimensionnement de pièces industrielles sont souvent dissociées. Le dimensionnement de ces pièces en service ne prend pas en compte l’histoire thermomécanique et microstructurale des matériaux les constituant.

ULTRASAND

Le secteur de la fonderie utilise du sable pour créer des moules et des noyaux nécessaires à la fabrication de pièces de fonderie. Une fois utilisé, le sable doit être remis en condition pour éliminer les différents corps étrangers et retrouver une qualité satisfaisante pour une réutilisation ultérieure.

PANAMA 2

Le projet PANAMA a pour ambition de développer un procédé innovant de nano-dépôts par plasma pour la fonctionnalisation de surfaces et le développement de produits à hautes performances notamment dans le domaine des films techniques et anti-adhérents. Le projet entend apporter des réponses à des enjeux identifiés dans ces secteurs clés de l’industrie, pour permettre le remplacement des traitements de surface traditionnels par des procédés plasma innovants. Le projet PANAMA permettra aux industriels utilisateurs intégrés au projet de renforcer leur compétitivité en développant des produits de

DRY TO FLY

Le projet DRY TO FLY a pour ambition de révolutionner les approches traditionnellement mises en œuvre pour la fabrication des pièces de grandes dimensions principalement sur les marchés : aéronautique, nucléaire, éolien, hydrolien, pétrole, transports (ferroviaire, maritime-naval), outillages… Pour ce type de pièces, il vise à diminuer de plus de 30% les coûts de production, en améliorant le bilan matière, en baissant les coûts d’investissement et de possession des machines et en accélérant l’industrialisation des pièces, tout en prenant en compte l’amélioration de l’impact environnemental des